Les remèdes naturels, Mes essentiels, Zoom sur

Zoom sur : l’argent colloïdal

Antibiotique à large spectre, il est utilisé depuis des siècles pour se soigner. Interdit en France en usage interne, il est pourtant complètement dépourvu d’effet secondaire.

Zoom sur ce metal suspuissant : l’argent.

shopping

Bien qu’interdit en usage interne , on peut tout à fait en ingérer de façon totalement sécuritaire . Dépourvu d’effet secondaire, il sera l’allié de toute la famille, du bébé à la personne âgée en passant par la femme enceinte ou allaitante .

Virus, bactéries, mycoses , il détruit tout .

Voici un petit tour d’horizon de ses utilisations :

Usage interne

  • Défenses immunitaires
  • Infections orl
  • Infections digestives
  • Pneumonie, bronchites
  • Maux de gorge
  • Infections et douleurs dentaires

Usage externe

  • Eczéma
  • Erythème fessier du nouveau né
  • Hydratation de la peau
  • Acné
  • Verrues
  • Coupures, écorchures
  • Mycoses
  • Brûlures
  • Coups de soleil
  • Piqûres d’insectes
  • Infections oculaires
  • Infections de l’oreille
  • Plaies , cicatrices ( excellent cicatrisant )

Autres usages

  • Lutter contre les mauvaises odeurs ( poubelles, chaussures . ..)
  • Nettoyer son éponge de vaisselle
  • Lutter contre les proliférations de bactéries dans l’eau ou le lait.

Comment ça marche ?

Les très petites particules d’argent agissent de la même manière qu’un antibiotique : elles se fixent sur les virus/bactéries/germes/champignons ( les antibiotiques n’agissent que sur les bactéries) et elles les détruisent. Contrairement aux antibiotiques, l’agent ne détruit pas les cellules colonisées par les microbes.

Pour comprendre comment fonctionne l’argent colloidal contre les microbes, il implique d’avoir quelques connaissances en physique-chimie. Pour faire court, les mauvaises bactéries sont chargées négativement. L’argent, de par sa charge électrique, va attirer la bactérie sur lui, l’oxygéner et la détruire. ( Vous trouverez toutes les infos utiles ICI )

Comment le choisir ?

On en trouve de plus en plus dans les pharmacies, magasins bio etc… Cependant, il est de moins bonne qualité et est plutôt impropre à son ingestion. En effet, plus les particules d’argent sont petites, plus elles seront efficaces. Or , les produits que l’on trouve dans le commerce contiennent des particules d’argent trop grosses. ( Pour s’y retrouver : il faut choisir un argent colloidal à maximum 15 ppm – on ne trouve que des 20 ppm dans le commerce, ce qui est trop).

L’argent colloidal doit être dépourvu de couleur ,d’odeur et de goût. Un argent jaunâtre témoigne de sa mauvaise qualité et de ses particules trop grosses.

Il est bon d’être très attentif à la liste d’ingrédients des argents colloidaux que vous choisissez : ils ne doivent être composés uniquement d’eau purifiée ( ou distillées) et de particules d’argent. Tout autre ingrédient ajouté est à proscrire et le produit à bannir.

Comment l’utiliser ?

Pour un adulte :

Voie interne:

En préventif, faire des cures de 3 semaines à chaque changement de saison. Boire 15ml d’argent matin et soir.

En curatif, boire 30 ml d’argent, 3 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes ( maladies ORL, digestives, grippe…)

Pour un enfant :

Voie interne:

Il convient de diviser la dose adulte par deux pour les enfants de plus de 3 ans. Pour les bébés, il convient de la diviser par 3. Ainsi, on donnera 7ml d’argent en prévention et 15 ml en curatif. ( Pour un bébé, on donnera 5 ml en prévention et 10 ml en curatif).

Voie externe ( adultes et enfants/bébé)

Pour les problèmes de peau ( eczéma, sécheresse, coupures, brûlures…), imbibez un coton ou une compresse d’argent et l’appliquer sur la zone ) à traiter, 3 fois par jour.

Pour les otites, conjonctivites, appliquer 2 gouttes d’argent dans l’oeil ou l’oreille, 3 fois par jour.

Les idées véhiculées sur l’argent

Lorsque l’on cherche « argent colloidal » sur internet, on tombe forcément sur la maladie que l’argent peut générer : l’argyrie. Elle est causée par une trop grande absorption d’argent et engendre l’apparition d’une peau bleue/grise, de palpitation, d’œdèmes ainsi que d’une dyspnée.

Remettons les choses à leur place :

Pour contracter cette maladie avec de l’argent colloidal, il faudrait en avaler l’équivalent de 380 litres à 10ppm ( il faut y aller! ) .

Il semblerait que l’apparition de cette maladie serait causée par l’ingestion de solution comprenant des chlorures, nitrates ou autres formes d’argent.

Pour plus d’informations, voici quelques articles :

Institut symbiosis

Argent colloidal

La maison de Joseph

Où trouver de l’argent colloidal ?

Le site de référence selon moi reste celui de la marque bio colloidal . La livraison est extrêmement rapide ( moins de 48 heures en France). L’argent y est de très bonne qualité. Il est livré avec une fiche explicative ( avec la posologie, les utilisations…).

Le prix est assez onéreux : comptez 30 euros pour 1 litre d’argent colloidal. ( 20 pour 500ml).

D’autres sites comme Onatera.com ou greenweez en proposent également ( mais attention à la qualité, la taille et la concentration en argent).

Evitez toutefois les argents vendus dans le commerce ( sauf si 10 ou 15ppm) qui sont souvent de mauvaise qualité et trop hautement dosés.

 

Sources
https://www.biocolloidal.fr/
https://www.alternativesante.fr/antibiotiques/l-argent-colloidal-antibiotique-interdit
https://www.argentcolloidal.fr/
Mes essentiels, Zoom sur

Zoom sur : L’aloe vera

L’aloe vera est une plante originaire des régions méditerranéennes, conne depuis des millénaires ( déjà dans l’Egypte et la Grèce antique) qui possède de nombreuses vertus impressionnantes.

La pulpe d’aloe vera, sorte de gel visqueux assez épais a la faculté de soigner presque tous les maux.

aloe-vera-pour-le-corps

Zoom sur cette plante aux vertus médicinales incontestées.

Le plus connu des usages : en pommade

En usage externe, l’aloé vera fait des miracles. En effet voici quelques unes de ses vertus :

  • Apaisante
  • Hydratante
  • Soigne les brûlures
  • Soulage les piqûres d’insectes
  • Soulage les démangeaisons
  • Facilite la régénération cellulaire
  • Stimule la production de collagène
  • Lutte contre le vieillissement cutané
  • Cicatrisante

Rien que ça !!!

Utilisation

Rien de plus simple : appliquer du gel d’aloe vera sur la partie souhaitée. Bien masser jusqu’à ce que l’aloe pénètre bien dans la peau.

En cas de brûlure ou de piqûre : inutile de masser la zone. Appliquez simplement une bonne couche de gel et laisser la magie opérer.

Vous pouvez également inclure l’aloe vera à vos cosmétiques maison!

L’aloe vera est LE reflex à avoir en cas de petit bobo, de peau sèche, de rougeurs, de boutons de moustiques, de fesses rouges ( du bébé, ou pas).

Additionnée à l’huile de coco, elle constitue un excellent masque réparateur pour vos cheveux !

Comment le choisir ?

Il est primordial de choisir un gel d’aloe vera le plus pur possible, bio ( il en existe pur à 99% en cosmétique), sans un maximum de produits ajoutés.

On peut également acheter des feuilles d’aloe vera ou une plante entière. Il suffira alors d’en extraire le gel pour l’appliquer sur la peau.

Ou en acheter ?

En magasin bio, certaines pharmacies, sur internet.

Certaines marques sont intéressantes et plutôt cleans :

Pur’Aloe

20171226_232341

Lily of the desert

En usage interne

Le gel d’aloe vera est capable de soigner le corps à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur! Usage moins connu, il n’en est pas moins efficace et surprenant!

  • Riche en vitamines A, B1, B12, C, E entre autres
  • Riche en minéraux indispensables au fonctionnement du corps ( calcium, fer, magnésium, potassium…)
  • Stimule les défenses immunitaires
  • Anti-inflammatoire
  • Contre la constipation
  • Contribuerait à traiter le diabète de type 2
  • Soigne les lésions buccales grâce à ses vertus anti-bactériennes
  • Calme les troubles digestifs
  • Calme les remontées acides
  • Tonifie l’organisme
  • Protège l’organisme des bactéries et virus .

Comment l’utiliser ?

Il convient de boire du gel pur, sans aucun ajout d’additif en tout genre, bio si possible, le matin à jeun à raison d’une cuillère à soupe.

Il est utile de réaliser une cure à chaque changement de saison, afin de prévenir les coups de froids et autres maladies ( surtout hivernales).

Cependant, il est à éviter pour les femmes enceintes. En effet, l’aloe serait à l’origine de fausses couches.

Ou le trouver ?

En magasin bio, dans certaines pharmacies et sur internet.

Voici quelques produits :

Pur’Aloe

Lily of the desert

Nu3

Zoom sur

Zoom sur : Les argiles

Que ce soit en usage interne ou externe, les argiles possèdent mille vertus. Du nourrisson à l’adulte, elles ont chacune un usage différent.

Petit tour d’horizon sur les différents types d’argiles et leurs utilisations.

20171226_232320

La plus connue : l’argile verte

Utilisée dans les pays orientaux comme masque pour le visage ou les cheveux, elle est indiquée pour les peaux normales à grasses de part son action régulatrice du sébum.

En masque, elle hydrate, adoucit et nettoie la peau et les cheveux.
En cataplasme, elle soigne les petites plaies.

En usage interne, elle est anti-diarrhéique, elle comble les carences , elle adsorbe les toxines présentes dans le tube digestif et stoppe la prolifération des microbes.

Ses utilisations

En cas de rhume, d’angine ou d’autre infection ORL, mettre un peu d’argile sous la langue. En cas de mal de gorge, faire des gargarisme d’eau argileuse plusieurs fois par jour.

En cas d’épidémie de gastro entérite, boire un verre d’eau argileuse ( pour cela, mélanger 4 à 5 cuillères à soupe pour 1 litre d’eau. Laissez l’argile se déposer au fond et boire l’eau) 1 à 2 fois par jour.

En cure, elle renforce le système immunitaire et comble les carences en minéraux. A chaque changement de saison, il est recommandé de boire un verre d’eau argileuse par jour pendant 3 semaines.

Pour les peaux grasses, mélanger de l’argile verte avec un peu d’eau, de façon à former un pâte. L’appliquer sur la peau du visage en évitant les yeux une fois par semaine.

La plus douce : L’argile blanche

Elle est toute indiquée pour les peaux sèches et sensibles, parfaite pour la peau fragile des bébés dès la naissance.

En masque, elle adoucit et cicatrise la peau et les plaies.

En usage interne, elle est anti-inflammatoire, soulage les troubles digestifs, adsorbe les virus et bactéries, protège les muqueuses en formant un pansement gastrique et régularise le ph de l’estomac.

Ses utilisations

En cas d’érythème fessier du bébé, saupoudrer de l’argile blanche sur les fesses une à plusieurs fois par jour jusqu’à guérison.

En cas d’intoxication alimentaire, boire de l’eau argileuse plusieurs fois par jour jusqu’à disparition des symptômes.

En cas de brûlures ou d’aigreurs d’estomac, boire un verre d’eau argileuse une à plusieurs fois par jour.

La plus minéralisée : l’argile rouge

Elle est indiquée pour les peaux normales, sèches et sensibles et est très riche en fer ( d’où sa couleur) et en oligo-éléments.

En masque, elle purifie, adoucit, et tonifie la peau. En cataplasme sur les varices par exemple, elle améliore la circulation sanguine.

En usage interne, elle comble les carences, adsorbes les toxines et purifie.

Ses utilisations :

Sur une peau asséchée, appliquer en masque de l’argile rouge mélangée à un peu d’eau une à 2 fois par semaine.

En cas de grosse fatigue, boire de l’eau argileuse afin de combler les éventuelles carences et de redonner un coup de peps.

D’une façon générale…

Toutes les argiles sont indiquées pour adsorber les bactéries et virus et de ce fait, purifier le corps. En cas d’inflammation du tube digestif ( gastro-entérite , gastrite, diarrhée…), quelle que soit sa couleur, l’argile est le compagnon idéal pour vous soigner rapidement.

Riche en minéraux, elles sont également toutes utiles pour combler d’éventuelles carences.

Attention toutefois, en cas d’hypertension, l’utilisation d’argile est déconseillée.

En cas de maladie du tube digestif ( cancer, ulcère, antécédent d’occlusion intestinale), ne jamais prendre d’argile sans avis médical.

Comment la choisir ?

Il faut impérativement qu’elle soit «  surfine« , c’est à dire assez fine pour être consommée.

On les trouve en pharmacie, en magasin bio ou sur internet.

Voici quelques liens où les trouver : Aroma-zone, Amazon.

Mes essentiels, Zoom sur

Zoom sur : l’huile de coco

Qui ne connait pas la noix de coco ? Ce fruit à coque aux parfums des îles, qui nous fait voyager rien que par son odeur et son goût uniques . Moi, je l’adore, sous toutes ses formes!

noix-de-coco_346_346_filled

Au delà de son goût si particulier, la noix de coco et surtout son huile possèdent des vertus inattendues!

Zoom sur cette huile indispensable au soin et au bien être de toute la famille!

Elle est antifongique

Rien de tel pour soigner une mycose! ( A éviter toutefois pour traiter le muguet du nourrisson car c’est un fruit à coque potentiellement allergisant). En application directe sur la partie du corps infestée par le candida, elle peut être associée à 1 goutte d’huile essentielle de tea tree pour en venir à bout.

Elle est antibactérienne

De par son action antibactérienne, elle est idéale pour remplacer votre déodorant ou votre dentifrice.

Appliquez directement une noisette d’huile de coco sur vos aisselles et elle remplacera aisément votre déo fétiche. Sur votre brosse à dents, elle nettoiera vos dents et purifiera votre haleine.
L’huile de coco peut également être appliquée sur de petits bobos, idéale pour nos petits cascadeurs en herbe!

Elle est hydratante

Rien de mieux que l’huile de coco pour protéger vos lèvres et votre peau du dessèchement. Elle est toutefois comédogène et ne devra donc pas être appliquée sur une peau à tendance acnéique.

Appliquez-en un peu sur vos lèvres en hiver pour les protéger du froid. Sous votre nez, elle évitera et soignera les irritations dues aux mouchages fréquents en cas de rhumes.

Elle se substituera à merveille à votre crème pour le corps et constituera un masque réparateur et hydratant pour vos cheveux secs et cassants. ( Après un masque à l’huile de coco, il sera nécessaire de se laver les cheveux 2 à 3 fois pour évacuer l’excès de graisse laissé sur sur les cheveux).

Elle est lubrifiante

L’huile de coco est un lubrifiant intime ( presque) parfait : elle ne dessèche pas les muqueuses et n’agresse pas la flore vaginale. Mais comme tout produit a ses limites, l’huile de coco est incompatible avec l’utilisation de préservatifs ( elle les rend poreux et inhibe alors leur fonction contraceptive et protectrice ).

Elle est bonne à manger

L’huile de coco supporte les températures élevées et est donc toute indiquée pour la cuisson. Elle peut également se consommer crue, en remplacement du beurre.

L’huile de coco serait une alliée anti mauvais cholestérol et ne fait pas grossir!! ( Elle ne fait pas maigrir non plus, mais serait plus intéressante que d’autres huiles ou beurres lors de régime ou de rééquilibrage alimentaire)

Elle est anti cellulite

En association avec de l’huile essentielle de pamplemousse, l’huile de coco permet de lutter naturellement contre la peau d’orange. Comptez une cuillère à soupe d’huile de coco pour 5 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse , à appliquer sur les zones à traiter après la douche.

Comment bien la choisir ?

Pour être sûr de choisir une bonne huile de coco, il faut être attentif à plusieurs points essentiels :

  • Elle doit être bio
  • Elle doit sentir la noix de coco ( et donc ne pas être désodorisée)
  • Elle doit avoir été pressée à froid
  • Elle ne doit contenir QUE de l’huile de coco
  • Elle doit être vierge
  • Elle ne doit pas être raffinée
  • Elle doit se solidifier en deçà de 25 degrés environ

Inutile de l’acheter au rayon cosmétique. Choisissez là au rayon alimentaire, elle sera moins chère et identique ( les produits cosmétiques ne sont pas soumis aux mêmes taxes que les produits alimentaires).