Alternatives, Les remèdes naturels

Prendre soin de son tatouage naturellement

De plus en plus de personne se font tatouer. Malheureusement, encore très peu de tatoueur recommandent des soins naturels. Vaseline, crème cicatrisante au pétrole, huiles minérales sont encore au programme des soins conseillés par les artistes.

Pourtant, on peut très bien ( même mieux) faire avec ce que la nature nous apporte!

Je me suis moi-même fait tatouer il y a 2 mois. La cicatrisation s’est merveilleusement bien passée et a été plus rapide que pour mon premier tatouage, soignée à la célèbre crème cicatrisante et hydratante.

Après un tatouage, la peau est meurtrie. Elle vient de se faire piquer des centaines, des milliers de fois par une ou plusieurs aiguilles. Il est primordial alors d’aider la peau à cicatriser, puis de bien l’hydrater pour l’aider à se « réparer ».

ATTENTION : Un tatouage laisse une plaie. La peau est alors à la merci des microbes extérieurs. Il faut alors impérativement le désinfecter régulièrement avant de procéder au rituel de cicatrisation / hydratation.

Soigner son tatouage naturellement

Premier point très important : Le tatoueur vous posera probablement un morceau de cellophane sur le tatouage. Il est impératif de ne le laisser que quelques heures ( 1h max en cas de grosse chaleur et 3h max en temps normal). Ne remettez plus rien dessus, hors papier essuie-tout ou t-shirt pour protéger vos draps et éjections d’encre pendant la nuit. En effet, le cellophane emprisonne votre tatouage dans une milieu humide et chaud : valeur sure pour voir les bactéries et germes proliférer! Pour éviter les infections, mycoses et autres joyeusetés, fuyez le cellophane!!!

  1. La désinfection

Pour désinfecter efficacement la peau, il n’y a rien de tel que l’argent colloïdal.
Il va remplir 3 rôles en 1 seul : désinfecter, cicatriser, hydrater ( je vais donc le citer 3 fois! 😉 ).

Je conseille d’acheter un spray d’argent colloïdal ( ICI par exemple) 10 ou 15 PPM maximum et d’en vaporiser le tatouage 3 fois par jour ( laisser un peu ruisseler sur la peau avant de l’éponger en tapotant doucement avec un tissus ou un coton propre).

2. La cicatrisation 

Après avoir désinfecté votre tatouage, il faut à présent penser à favoriser sa cicatrisation. Plusieurs possibilités s’offrent alors à vous. Selon votre trousse de produits ou simplement vos préférences, vous pourrez choisir entre :

  • L’argent colloïdal ( eh oui, encore lui !! ). Inutile alors d’en mettre 2 fois. Le rituel de désinfection sera simplement le même que celui de la cicatrisation!
  • L’aloé vera ( « fait maison » en grattant la pulpe d’une feuille ou acheté en gel tout fait -> minimum à 98% pur et bio si possible). Appliquer une bonne noisette de crème sur le tatouage et masser jusqu’à pénétration du gel.
  • L’huile d’amande douce, d’argan, de calendula ou encore d’avocat seront parfaite pour à la fois favoriser la cicatrisation et hydrater la peau lésée.

 

3. L’hydratation

La troisième et dernière étape du rituel de soin consiste à hydrater en profondeur votre peau. Exit les crème hydratantes du commerce qui n’hydratent que l’épiderme ( et encore) et qui contiennent souvent des produits irritants et allergisants.

Encore une fois, plusieurs produits peuvent être choisis ( certains sont les mêmes que les étapes précédentes, si vous les choisissez, inutiles alors de les appliquer deux fois.)

  • L’aloé vera ( encore elle 🙂 )
  • L’huile de coco, d’olive, d’avocat, de noyau d’abricot …
  • Le beurre de karité ( mon grand chouchou. A choisir bio et brut – Attention, il ne sent pas très bon à l’état pur, vous pouvez alors le couper avec une huile végétale, de coco par exemple qui atténuera son odeur parfois désagréable).

 

ATTENTION, il est préférable d’appliquer un corps gras lors de l’étape de l’hydratation. En effet, il formera une couche grasse sur la peau, ce qui la rendra moins perméable aux infections extérieures! Attention toutefois à ne jamais s’exposer au soleil, le gras va faire « cuire » la peau ( et le soleil est de toutes façons à proscrire dans les premiers mois suivant le tatouage!).

N’oubliez pas de toujours protéger votre tatouage du soleil. Une crème solaire indice 50 est obligatoire pour le bon vieillissement de votre tatoo.

 

20180711_100613

 

 

 

Bébé, Les remèdes naturels

Prendre soin de la peau de son bébé

Pendant la grossesse, la peau de bébé est protégée par une sorte de pommade blanche appelée vernix. A la naissance, il en est encore partiellement ( ou parfois totalement) recouvert.

De plus en plus de maternité décide de ne plus laver les bébés avant 2 ou 3 jours de vie pour laisser ce fameux vernix qui contribue a la protection et à l’hydratation de la peau du tout petit.

Mais une fois ce vernix enlevé, il est fréquent que la peau de bébé s’assèche, surtout l’hiver. Que faire pour en prendre soin ? Quels sont les bons gestes et les astuces à mettre en place pour hydrater convenablement la peau des nourrissons?

adorable-20374__340

Espacer les bains

baby-875085_960_720

L’eau du robinet est malheureusement souvent bien trop calcaire. D’ailleurs, lorsque l’on sort de la douche, nous avons bien souvent la peau qui tiraille ( à cause de ce fameux calcaire qui assèche et agresse notre peau).

Un bébé, sauf s’il fait des selles explosives ou s’il régurgite beaucoup, n’a pas besoin d’être lavé tous les jours. En effet, moins on se lave, plus le sébum, sécrété par la peau ( responsable chez l’adulte de la peau et des cheveux gras lorsqu’il est sécrété en excès), va pouvoir hydrater et protéger la peau.

Les flocons d’avoine

Non, je ne m’égare pas et ne vous propose pas une recette de petit déjeuner! Les flocons d’avoine contienne de l’amidon qui contre l’effet néfaste du calcaire de l’eau.

Rien de plus simple : placer 2 cuillères à soupe de flocons d’avoine dans une petite chaussette que vous nouez pour la fermer. Placez le petit pochon de flocons d’avoine dans le bain de bébé.

L’amidon va très vite se mélanger à l’eau du bain qui prendra l’aspect d’un lait. Vous pouvez également passer la petite chaussette sur le corps de bébé pour profiter de tous ses bienfaits.

oatmeal-2193228__340

Le liniment

Le liniment, maison de préférence ( vous trouverez ICI la recette ) est composé à 50% d’huile d’olive, très hydratante et protectrice. Inutile d’acheter tout un tas de cold cream ou autres crèmes pour le visage ou le corps : le liniment se suffit pour une hydratation quotidienne.

Passez un coton avec du liniment sur le visage, les mains ou les pieds de bébé matin et soir et sa peau vous dira merci!

20180204_133953

Les huiles végétales

Après le bain, j’aime enduire ma fille d’huile afin de bien l’hydrater.

Amande douce ( après 12 mois par précaution ), argan, jojoba, olive, avocat, noyau d’abricot… vous avez l’embarras du choix!

Attention : si bébé présente des rougeurs ( au niveau des plis du coup, des aisselles, de l’aine, ou des organes génitaux/fesses), évitez les huiles mais préférez une crème de change ou de l’argile blanche pour assécher et réparer.

essential-oils-2738555_960_720

L’argile blanche

Contre les érythèmes, les rougeurs, il n’y a rien de mieux! Hydratante, cicatrisante, apaisante, elle est parfaite pour la peau fragile de bébé!

Saupoudrer simplement la zone ou faire des cataplasmes ( pâtes d’argile blanche : argile blanche + un peu d’eau à laisser poser 15-20 minutes) , les rougeurs et autres désagréments seront vite qu’un simple souvenir !!

Les crèmes de change

Ma préférée : la crème de change de Weleda au calendula.

Quotidiennement ou ponctuellement, elle est idéale pour garder des fesses en parfait état!

D’autres crèmes sont indiquées également, mais attention à ce que la liste d’ingrédients ne soit pas trop longue et ne contienne ni perturbateurs endocriniens, ni dérivés pétroliers!

weleda-bebe-enfant-6742

 Sources

https://www.babyfrance.com/fr/actualites/news/1480633200-un-bain-avec-bebehttp://www.argileblanche.com/autres-utilisations-possibles-de-largile-blanche/
https://www.weleda.fr/product/c/creme-change-calendula
https://www.greenweez-magazine.com/les-bienfaits-du-liniment/

Mes essentiels, Pour la maison

Les essentiels pour la maison

Inutile de dépenser une fortune pour prendre soin de son intérieur naturellement. Quelques produits suffisent pour entretenir sa maison, des toilettes à la table de la cuisine!

Voici les essentiels qui ne coûtent pas un bras et qui ne nécessitent aucune « transformation ». Il existe bien sûr bien d’autres produits très utiles et efficaces pour la maison. Cependant, je choisis de m’attarder uniquement sur les produits de base, qui suffisent largement à nettoyer toute la maison.

  • Le must, le passe partout : le vinaigre blanc

c8f884dc6464ba8db48d663c8ff3b3b8

S’il y a un produit naturel et très peu cher que tout le monde doit avoir chez soi, c’est bien celui-ci!
Il détartre, désinfecte, lave, désodorise.

L’avantage : on le trouve partout à très bas prix. ( Encore une fois, le vinaigre blanc sera moins cher au rayon des huiles et vinaigres, qu’au rayon pour produits ménagers )

L’inconvénient : ça sent très fort.

Pour désinfecter et laver ma cuisine, je mélange , dans un flacon de 250 ml : 100 ml d’eau chaude et 125 ml de vinaigre blanc. J’y ajoute 30 gouttes d’huile essentielle de tea tree .

Pour détartrer la bouilloire, la cafetière, le fer à repasser : y verser du vinaigre blanc et le faire chauffer ( allumer le fer et actionner la vapeur plusieurs fois, allumer la cafetière et y faire passer le vinaigre comme le café, faire bouillir dans la bouilloire) .

Le vinaigre blanc est également un fabuleux nettoyant pour vitres! Il laisse peu de traces et nettoie très efficacement.Il sera l’idéal pour laver les parois de la douche qui sont, elles-aussi, abîmées par le calcaire.

Mon conseil :

Le vinaigre blanc agit plus efficacement lorsqu’il est chaud! N’hésitez pas à le faire bouillir avant de vous en servir!

Pour atténuer ou masquer l’odeur, vous pouvez y ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles.

  • Le blanchissant : le bicarbonate de soude

fullsizerender-4

Il blanchit, nettoie, décape et se trouve partout! Au rayon des épices et du sel dans n’importe quel supermarché ( il sera moins cher et plus fin que celui vendu au rayon des nettoyant de la maison).

Les avantages : Peu cher, se trouve partout et est très facile d’utilisation.

Les inconvénients : Aucun.

Pour laver votre vaisselle ( verser du bicarbonate dans le bac à capsule du lave vaisselle), pour laver le linge ( en verser directement dans le tambour), pour nettoyer les carrelages ( mélanger de l’eau bien chaude et du bicarbonate de soude ), pour nettoyer les bijoux en argent ( former une pâte avec du bicarbonate et un peu d’eau, frotter le bijou avec une brosse à dents).

Il s’utilise pour tout, très facilement!

Cependant, l’association avec le vinaigre blanc nécessite une précision de chimiste. En effet, les deux produits s’annuleraient lorsqu’ils sont mélangés.
  • Le savon noir

Il est l’idéal pour nettoyer tout type de sol. Il les nettoie, les nourrit et les purifie simplement ( à raison de 2 bouchons ou 2 cuillères à café) pour 5l de d’eau).

Il est un parfait dégraissant pour les sols mais également pour votre cuisine.

Il remplace aisément la lessive pour nettoyer le linge ( verser 3 à 4 bouchons ou cuillères à café dans le bac à lessive liquide de la machine à laver)

Il peut également servir à nourrir le cuir des canapés ou autres objets en cuir .

Les avantages: Il se trouve facilement en magasin bio et maintenant en grande surface et n’est pas très onéreux.

3 produits suffisent à prendre soin et à nettoyer efficacement toute sa maison. Inutile de dépenser des sommes folles pour entretenir ses sols et ses toilettes.