Les remèdes naturels, Mes essentiels, Zoom sur

Zoom sur : l’argent colloïdal

Antibiotique à large spectre, il est utilisé depuis des siècles pour se soigner. Interdit en France en usage interne, il est pourtant complètement dépourvu d’effet secondaire.

Zoom sur ce metal suspuissant : l’argent.

shopping

Bien qu’interdit en usage interne , on peut tout à fait en ingérer de façon totalement sécuritaire . Dépourvu d’effet secondaire, il sera l’allié de toute la famille, du bébé à la personne âgée en passant par la femme enceinte ou allaitante .

Virus, bactéries, mycoses , il détruit tout .

Voici un petit tour d’horizon de ses utilisations :

Usage interne

  • Défenses immunitaires
  • Infections orl
  • Infections digestives
  • Pneumonie, bronchites
  • Maux de gorge
  • Infections et douleurs dentaires

Usage externe

  • Eczéma
  • Erythème fessier du nouveau né
  • Hydratation de la peau
  • Acné
  • Verrues
  • Coupures, écorchures
  • Mycoses
  • Brûlures
  • Coups de soleil
  • Piqûres d’insectes
  • Infections oculaires
  • Infections de l’oreille
  • Plaies , cicatrices ( excellent cicatrisant )

Autres usages

  • Lutter contre les mauvaises odeurs ( poubelles, chaussures . ..)
  • Nettoyer son éponge de vaisselle
  • Lutter contre les proliférations de bactéries dans l’eau ou le lait.

Comment ça marche ?

Les très petites particules d’argent agissent de la même manière qu’un antibiotique : elles se fixent sur les virus/bactéries/germes/champignons ( les antibiotiques n’agissent que sur les bactéries) et elles les détruisent. Contrairement aux antibiotiques, l’agent ne détruit pas les cellules colonisées par les microbes.

Pour comprendre comment fonctionne l’argent colloidal contre les microbes, il implique d’avoir quelques connaissances en physique-chimie. Pour faire court, les mauvaises bactéries sont chargées négativement. L’argent, de par sa charge électrique, va attirer la bactérie sur lui, l’oxygéner et la détruire. ( Vous trouverez toutes les infos utiles ICI )

Comment le choisir ?

On en trouve de plus en plus dans les pharmacies, magasins bio etc… Cependant, il est de moins bonne qualité et est plutôt impropre à son ingestion. En effet, plus les particules d’argent sont petites, plus elles seront efficaces. Or , les produits que l’on trouve dans le commerce contiennent des particules d’argent trop grosses. ( Pour s’y retrouver : il faut choisir un argent colloidal à maximum 15 ppm – on ne trouve que des 20 ppm dans le commerce, ce qui est trop).

L’argent colloidal doit être dépourvu de couleur ,d’odeur et de goût. Un argent jaunâtre témoigne de sa mauvaise qualité et de ses particules trop grosses.

Il est bon d’être très attentif à la liste d’ingrédients des argents colloidaux que vous choisissez : ils ne doivent être composés uniquement d’eau purifiée ( ou distillées) et de particules d’argent. Tout autre ingrédient ajouté est à proscrire et le produit à bannir.

Comment l’utiliser ?

Pour un adulte :

Voie interne:

En préventif, faire des cures de 3 semaines à chaque changement de saison. Boire 15ml d’argent matin et soir.

En curatif, boire 30 ml d’argent, 3 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes ( maladies ORL, digestives, grippe…)

Pour un enfant :

Voie interne:

Il convient de diviser la dose adulte par deux pour les enfants de plus de 3 ans. Pour les bébés, il convient de la diviser par 3. Ainsi, on donnera 7ml d’argent en prévention et 15 ml en curatif. ( Pour un bébé, on donnera 5 ml en prévention et 10 ml en curatif).

Voie externe ( adultes et enfants/bébé)

Pour les problèmes de peau ( eczéma, sécheresse, coupures, brûlures…), imbibez un coton ou une compresse d’argent et l’appliquer sur la zone ) à traiter, 3 fois par jour.

Pour les otites, conjonctivites, appliquer 2 gouttes d’argent dans l’oeil ou l’oreille, 3 fois par jour.

Les idées véhiculées sur l’argent

Lorsque l’on cherche « argent colloidal » sur internet, on tombe forcément sur la maladie que l’argent peut générer : l’argyrie. Elle est causée par une trop grande absorption d’argent et engendre l’apparition d’une peau bleue/grise, de palpitation, d’œdèmes ainsi que d’une dyspnée.

Remettons les choses à leur place :

Pour contracter cette maladie avec de l’argent colloidal, il faudrait en avaler l’équivalent de 380 litres à 10ppm ( il faut y aller! ) .

Il semblerait que l’apparition de cette maladie serait causée par l’ingestion de solution comprenant des chlorures, nitrates ou autres formes d’argent.

Pour plus d’informations, voici quelques articles :

Institut symbiosis

Argent colloidal

La maison de Joseph

Où trouver de l’argent colloidal ?

Le site de référence selon moi reste celui de la marque bio colloidal . La livraison est extrêmement rapide ( moins de 48 heures en France). L’argent y est de très bonne qualité. Il est livré avec une fiche explicative ( avec la posologie, les utilisations…).

Le prix est assez onéreux : comptez 30 euros pour 1 litre d’argent colloidal. ( 20 pour 500ml).

D’autres sites comme Onatera.com ou greenweez en proposent également ( mais attention à la qualité, la taille et la concentration en argent).

Evitez toutefois les argents vendus dans le commerce ( sauf si 10 ou 15ppm) qui sont souvent de mauvaise qualité et trop hautement dosés.

 

Sources
https://www.biocolloidal.fr/
https://www.alternativesante.fr/antibiotiques/l-argent-colloidal-antibiotique-interdit
https://www.argentcolloidal.fr/
Grossesse, Huiles essentielles, Les remèdes naturels

Les huiles essentielles pendant la grossesse et l’allaitement

Contrairement aux idées reçues, les huiles essentielles ne sont pas (toutes) interdites pendant la grossesse et l’allaitement! Avec quelques précautions, elles peuvent être d’une grande aide pour lutter contre certains maux, mais également pour se préparer à l’accouchement!

20170818_161443

Huiles essentielles : Oui , mais utilisées avec précautions !

  1. Il ne faut JAMAIS appliquer une huile essentielle ( ou un complexe d’he) directement sur le ventre.
  2. TOUTES les huiles essentielles sont INTERDITES les 3 premiers mois de la grossesse.
  3. Ne jamais remplacer une huile essentielle par une autre « semblable ».
  4. Toujours se référer à la liste d’huiles essentielles autorisées avant d’en utiliser pendant la grossesse et l’allaitement.
  5. Les traitements aux HE doivent être courts ( 10 jours grand maximum)

Voici la liste des huiles essentielles autorisées pendant la grossesse et l’allaitement :

liste he grossesse

Utilisations

Voie cutanée ( sauf sur le ventre)

Lentisque pistachier : Idéal pour lutter contre les jambes lourdes et les varices. Masser avec une huile végétale les jambes de haut en bas en serrant fermement. Pour lutter contre la congestion des seins, les masser avec une huile végétale additionnée d’HE lentisque pistachier.

Laurier noble : en massage sur les tempes, les poignets pour se relaxer

Lavande aspic : En été, pour lutter contre les moustiques, à appliquer sur la peau diluée à un peu d’huile végétale.

Voie olfactive ( à diffuser, à respirer)

Lavande vraie, camomille, oranger, ylang ylang, bergamote: Pour leur effet calmant, apaisant.

Gingembre: Pour lutter contre les nausées et vomissements ( s’ils persistent après le 1er trimestre)

Voie sublinguale

Citron: En cas de maladie digestive, ORL pour désinfecter mais également pour stimuler le système immunitaire.

Estragon : Pour atténuer les contractions de faux travail, en cas de maux de ventre.

Voie vaginale et rectale

Tea tree: à faire préparer à la pharmacie : des ovules composés d’HE tea tree pour lutter contre les mycoses vaginales.

Mes sources

« Ma bible des huiles essentielles  » de Daniel Festy.

Site internet  » compagnie des sens  »

Site internet  » aroma-zone« 

Grossesse, Les remèdes naturels

Grossesse : les astuces qui soulagent

La grossesse est sans doute le moment dans la vie où on fait le plus attention à ce que l’on mange et ce que l’on fait. Il s’agit de la période de la vie où nos gestes, nos habitudes peuvent avoir des conséquences non plus seulement pour nous, mais pour bébé également.

Pendant la grossesse, la plupart des médicaments sont interdits. En effet, passant la barrière placentaire, ils peuvent avoir des effets néfastes sur le bébé ( malformations, maladies, voire fausse couche). Heureusement pour nous, la nature nous offre un panel de remèdes efficaces et sans danger!

Attention toutefois, ce n’est pas parce qu’une chose est naturelle qu’elle est sans danger pendant la grossesse! Certains produits sont même toxiques pour le bébé.

20171014_174410

Voici une petite liste de remèdes naturels pour soulager les maux les plus courants de la grossesse :

Les nausées:

Le gingembre : roi de l’anti émétique!

En poudre, en infusion, entier, dans un plat, à mâcher, le gingembre sous toutes ses formes est un anti-nauséeux naturel utilisé depuis des siècles pour soulager les nausées et vomissements.

Le citron : acide en bouche, mais pas pour l’estomac!

Le citron, très acide et rafraîchissant est, contrairement à son goût, plutôt doux pour l’estomac. Il a plusieurs actions bénéfiques pendant la grossesse, dont l’anti-nauséeux. En jus pur, dilué à de l’eau, à manger cru, il sera excellent pour vous donner un coup de peps et diminuer vos nausées!

Les fruits à coques : un grignotage sain et utile!

Amandes, noisettes, noix, macadamia, cajou, cacahuètes … Les fruits à coque sont excellents pour soulager les nausées. Un conseil : toujours avoir un petit sachet de noisettes ou d’amandes avec soi! En plus de faire du bien au corps de par leur composition ( très bons acides gras notamment), ils calment les nausées et petites fringales de la grossesse!

Les remontées acides:

Le citron : acide en goût mais doux pour l’estomac

Le citron, comme évoqué ci-dessus, a la particularité d’avoir un goût très acide, mais de ne pas avoir un ph acide. Késako?? Pour faire simple, malgré son goût acide, il n’augmente pas l’acidité de l’estomac, au contraire. Il est bon, en cas de remontées acides, de boire un jus de citron dilué à de l’eau. En plus de luter contre les brûlures d’estomac, il donnera un coup de peps et soulagera les nausées!

Le bicarbonate de soude : le véritable couteau suisse!

S’il y a bien un produit passe partout ,c’est celui-ci! Pour le ménage, l’entretien, le nettoyage, le brossage de dents , mais également pour aider à digérer ou encore luter contre les remontées acides, il est utile à tout! Il est néanmoins essentiel d’en choisir un ‘alimentaire » que ce soit pour le ménage ou pour le boire! Ainsi, il sera plus fin, et donc le mélange à l’eau sera plus facile!
1 petite cuillère à café dans un verre d’eau sera suffisant pour vous soulager!

ATTENTION : les produits laitiers sont de faux amis! Ils soulagent sur le moment, mais contrairement au citron, ils ont tendance à acidifier l’estomac et donc, à moyen terme, d’empirer les brûlures d’estomac!

Les jambes lourdes:

Quel calvaire ces jambes pendant la grossesse. Varices, douleurs, impatiences, tant de joyeusetés pénibles à vivre et difficile à soulager efficacement!

Les bas de contention : LA solution la plus efficace.

Je vous l’accorde, il ne s’agit pas d’un remède naturel, mais c’est sans doute le plus efficace. En compressant les vaisseaux, ils vont réduire les douleurs, éviter les gonflements, mais aussi et surtout, éviter un maximum l’apparition de varices qui sont, elles, indélébiles.
N’hésitez pas à en demander à votre gynécologue ou sage femme, les bas de contention ( ou chaussettes, ou collants, selon votre préférence) sont remboursés par la sécurité sociale.
Il en existe des plus chauds pour l’hiver et des collants sans pieds pour l’été! D’ailleurs, ils sont de plus en plus esthétiques! Terminé les bas de contention façon mémé de 90 ans!

La douche froide : la meilleure amie de vos jambes!

La pire ennemie de vos jambes pendant la grossesse est la chaleur! Elle fait gonfler les jambes et amène avec elle son lot de douleurs. Pour y remédier : un remède : le froid.
Le froid décongestionne, le froid a un effet vasoconstricteur qui va faire dégonfler les veines et de ce fait, les jambes!

Surélever les jambes pour assurer un bon retour veineux!

N’hésitez pas à dormir les jambes surélevées afin de faciliter le retour veineux et donc d’éviter le gonflement des jambes .
Un coussin sous les chevilles pour dormir ou ne serait-ce que quelques minutes par jour les jambes en l’air lutteront contre les douleurs et les gonflements !

Le massage : gratuit, simple et efficace!

Toujours du bas vers le haut pour faciliter la circulation sanguine. l’aide d’une huile ( olive, argan, amande douce, coco) ou de beurre ( karité, cacao…) , entourez de vos doigts votre cheville et remontez en maintenant fermement la jambe. Renouvelez le geste plusieurs fois par jour au besoin, mais surtout le soir!

Attention : ne pas utilisez de gel à base de menthol ou de vigne rouge. Ils sont tous deux déconseillés pendant la grossesse!

Les douleurs ligamentaires et musculaires

Pendant la grossesse, les douleurs multiples ne sont pas rares. Ligamentaires , musculaires, elles nous gâchent souvent quelques nuits !
Plus le nombre de grossesse est élevé, plus les douleurs sont généralement intenses! Mais des astuces permettent de les limiter et de vivre un peu plus sereinement la grossesse!

Le magnésium : l’allié principal contre les douleurs et les crampes

Les carences en magnésium sont une des causes principales des crampes pendant la grossesse. Elles surviennent souvent la nuit. Une cure de magnésium aide ainsi à soulager et à prévenir les crampes mais également les douleurs ligamentaires qui sont liées à la croissance de l’utérus pendant la grossesse.

Boire : une bonne hydratation est la meilleure des préventions!

Malgré les envies d’uriner bien plus fréquentes pendant la grossesse, il est primordial de bien s’hydrater. Pendant la grossesse, les besoins en eau de la femme augmentent. Alors qu’on parle d’un litre et demi d’eau hors grossesse, on peut facilement grimper à 2 litres pendant ces 9 mois.

Eau minérale, eau du robinet, peu importe l’eau. Evitez toutefois les sodas et autres boissons sucrées!

Levez le pieds! Point trop n’en faut peut devenir votre nouvelle devise!

Plus vous allez bouger, plus vous allez en faire et plus vous aurez mal. Néanmoins, l’exercice physique peut également être d’une grande utilité contre ces douleurs! Il faut alors trouver le juste milieu! Bouger un peu, mais pas trop pour ne pas en subir les conséquences une fois la journée terminée!

Conclusion :

On peut presque toujours faire sans médecine allopathique et médicaments en tout genre. Il suffit d’ouvrir les yeux et de prendre ce que dame nature a à nous offrir! La nature est riche et permet de nous soulager ou de nous soigner de presque tout!

Les remèdes naturels

Soigner vite et bien : Le rhume

Autre ennemi de l’hiver : le rhume. Il est là dès les premiers froids et peut être très pénible à vivre, surtout pour nos petits!

Heureusement, la nature a plusieurs petites choses pour nous aider à traverser plus sereinement cette épreuve.

Les huiles essentielles

Les stars inconditionnelles : le tea tree , le ravintsara et l’eucalyptus radiata

Antivirales, antibactériennes, spécialistes des maladies de la sphère ORL, elles sont parfaites pour traiter les rhumes, grippe, otites, sinusites etc…

-> Mélanger 2 gouttes de tea tree, 2 gouttes de ravintsara et 2 gouttes d’eucalyptus radiata avec quelques gouttes d’huile végétale. Appliquez cette synergie sur le torse et le dos matin et soir.

-> Déposer 2 gouttes d’eucalyptus radiata sur un mouchoir. Le respirer 5 fois par jour jusqu’à amélioration des symptômes.

-> Diffuser 2 gouttes de tea tree et 2 gouttes de ravintsara pour purifier l’air de la maison, et donc d’éviter la prolifération des virus et bactéries.

-> Utiliser le mélange assainissant à diffuser de la gamme pranabb de pranarôm

( ce n’est pas parce que c’est la gamme pranabb, que ce n’est pas bon aussi pour les adultes! Mais au moins, vous êtes sûrs que les huiles essentielles utilisées sont aussi adaptées aux bébés et enfants! )

20171227_135145

 

Ou les trouver ?

En magasin bio, en pharmacie, sur internet

Quelques liens …

Tea tree

Ravintsara 

Eucalypstus radiata

L’argent colloïdal

Véritable antibiotique naturel très puissant, il est l’idéal en cas de rhume.

-> Pour les adultes : boire 30 à 40ml 3 fois par jour.

-> Pour les enfants : boire 15 ml 3 fois par jour .

shopping

Ou le trouver ?

En usage interne, l’argent colloïdal doit être concentré à 10 ou 15 ppm maximum. Pour en trouver à ce dosage, vous ne le trouverez que sur internet.

Bio Colloïdal

L’Extrait de pépin de pamplemousse

Un autre antibiotique naturel et surpuissant, en plus d’apporter du peps grâce à ses vitamines, il est capable de soigner bien des maux.

-> Pour les enfants, il convient de donner 1 goutte par kilo, réparti sur 3 doses journalières. Par exemple, pour un enfant de 15 kilos, on donner 5 gouttes matin, midi et soir.

-> Pour les adultes, la dose est généralement de 15 gouttes 3 fois par jour.

L’EPP est à prendre jusqu’à amélioration des symptômes.

Ou le trouver ?

Attention de ne prendre que des EPP conçus à base de citrus paradisi, avec le moins d’ingrédients rajoutés possible. Le plus pur est le mieux.

La gamme citrobiotique est plutôt bonne, vous la trouverez en magasin bio ou ICI .

 

 

Le citron

Des agrumes, il est le plus tonifiant, purifiant et désinfectant. En jus, à jeun le matin, il a un effet antibactérien et tonifiant.

-> Prendre un jus de citron pressé tous les matins à jeun. Les enfants peuvent aussi en consommer sans problème. En effet, contrairement à son goût acide, il ne l’est pas du tout pour l’estomac ( bien au contraire!).

Le citron vous apportera de la vitamine C et contribuera à la lutte contre les virus et bactéries.

fruit-3014105_960_720

Le sirop maison – ail et miel

Rien de plus simple à réaliser!

Prenez 1 gousse d’ail et 3 cuillères à soupe de miel.

Il faut tout d’abord cuire à la vapeur ( ou dans de l’eau chaude si vous n’avez pas) l’ail.

Une fois cuite, ajoutez du miel et mixez le tout.

Prendre alors une cuillère à café de cette mixture 3 fois par jour.

Le thym

Antibactérien, idéal contre la toux, il est l’allié naturel par excellence. Demandez aux grands mères, elles ne jurent que par ça! Il s’agit d’ailleurs souvent d’un ingrédient phare des grogs tant appréciées par nos grands parents!

En infusion ou diffusion, il sera très utile pour lutter contre les microbes et pour guérir. ( en diffusion : faire bouillir de l’eau dans une casserole et y ajouter quelques brins de thym frais ou secs)

vegetables-2202504__340

Le miel

Cicatrisant, anti-infectieux, antibactérien, adoucissant de la gorge, il est un autre ingrédient phare pour soigner les rhumes!

Dans une infusion ou pur, il adoucit la gorge en cas d’angine ou de douleurs, il aide à lutter contre les microbes et il renforce les défenses immunitaires.

 

Quelques mesures à prendre …

Outre les remèdes naturels, il est primordial de bien se laver les mains, surtout après s’être mouché ( ou avoir mouché son enfant), avant de préparer les repas et avant et après le change de votre enfant. Le rhume s’attrape par les bactéries et virus véhiculés par l’air, mais également par les microbes présents sur nos mains.

N’hésitez pas à aérer un maximum votre maison. Ne vous méprenez pas, ce n’est pas le froid qui rend malade, mais bien les virus et bactéries . En aérant correctement, vous purifiez l’air de votre intérieur et empêchez la prolifération des microbes.

Evitez les gros bisous, évitez de manger avec la même cuillère que votre enfant, de partager un verre …

 

Les remèdes naturels

Soigner vite et bien : la gastro

Ennemie numéro 1 chaque année, elle débarque pour nous gâcher les fêtes et la nouvelle année. Pourtant, on peut la prévenir et la guérir facilement .

On ne le répétera jamais assez, le premier réflexe à avoir est celui de se laver les mains, plusieurs fois par jour, surtout lorsque l’on rentre de l’extérieur, avant de préparer à manger ou de s’occuper des enfants. En effet, le virus voyage allègrement par nos mains. Interrupteurs, poignées de porte, rampes d’escalier, il est partout.

Avant la contagion : la prévention.

Côté santé

Ma principale alliée : l’argile.

Elle adsorbe ( et non absorbe, c’est à dire qu’elle capture les bactéries avant de s’évacuer naturellement) les agents pathogènes ( virus, bactéries) et les mènent tout droit vers la sortie.

L’argile permet également de renforcer le système immunitaire et de rétablir les dosages normaux de minéraux utiles au corps.

Attention : l’argile adsorbe tout, y compris les médicaments. C’est pourquoi, il est primordial d’espacer la prise de médicament d’au moins 2 heures avec la prise d’argile.
Mon conseil : Prendre un verre d’eau argileuse par jour pendant 2 semaines à chaque changement de saison pour lutter contre les différents virus et bactéries.

Côté maison

Enlevez vos chaussures en entrant chez vous. En effet, les virus et bactéries peuvent aussi s’accrocher à vos chaussures et donc contaminer les sols de votre maison.

Pour désinfecter sols et surfaces :

Pour 5 litres d’eau

  • 500 ml de vinaigre blanc
  • 20 gouttes d’huile essentielle de tea tree

Où le trouver:

En grande surface ( il est peu onéreux – comptez moins d’un euro le litre) , en magasin bio.
Sur internet: ICI en version bio

Après la contagion : se soigner

20171227_135145

Côté huiles essentielles:

Tea tree, ravintsara, lavande vraie, citron ou origan. ( à ne pas additionner. Chacune des huiles citée possède un pouvoir anti infectieux )

Comptez 1 goutte sur un comprimé neutre à avaler 3 fois par jour .

Autres traitements :

Argent colloïdal : 30 ml 3 fois par jour jusqu’à arrêt des symptômes. ( argent colloïdal 15ppm)

Chlorure de magnésium : préparer un litre de boisson avec un sachet, à boire tout au long de la journée.

Où le trouver?
En pharmacie, en magasin bio ( sous le nom de sel de Nigari)
Sur internet : ICI

Graines de cumin noir :en infusion : 1 cuillère à soupe de graines à faire infuser dans une tasse d’eau bouillante, à boire 3 fois par jour.
En application : choisir l’huile de graines de cumin noir, ou huile de nigelle. L’appliquer sur le ventre 3 fois par jour.
Où les trouver :

En magasin bio
Sur internet : ICI

Argile blanche: Préparez 1 litre d’eau dans laquelle vous versez 3 cuillères à soupe d’argile blanche. Laissez décanter et buvez l’eau argileuse 3 fois par jour ( mélangez délicatement avant de vous servir)

Extrait de pépins de pamplemousse : A raison d’une goutte par kilo à répartir en 3 prises quotidiennes jusqu’à diminution des symptômes.

Le charbon végétal: – Attention : à ne pas prendre avec de l’argile.- Prendre 2 comprimés 3 fois par jour ( le charbon donne une couleur noire aux selles).
Où le trouver:
En pharmacie, en grande surface, en magasin bio
Sur internet: ICI

Côté homéopathie:

Vous trouverez plus d’informations ICI concernant l’homéopathie.

Mon conseil : Buvez beaucoup d’eau, vous pouvez l’agrémenter de sel et de sucre si vous êtes déshydraté. En cas de diarrhée, vous pouvez également boire l’eau de cuisson de riz.

Vous pouvez diffuser un mélange de tea tree et de ravintsara pour purifier l’air. Aérez votre maison au moins 10 minutes par jour et lavez les tissus souillés à au moins 60°C.

Les remèdes naturels

L’oignon,  ce bulbe magique 

Tout le monde le connaît . A faire dorer dans une poêle ou cru dans une salade, on consomme tous de l’oignon . Mais connaissez vous ses vertus thérapeutiques ?

Savez vous qu’il peut venir à bout d’une fièvre ? Soigner une otite ou encore faciliter la respiration lors d’un gros rhume ?

Ce bulbe aux diverses propriétés sera votre allié cet hiver ! Antiseptique par excellence , il est utilisé depuis des centaines d’années pour se soigner .

Contre la fièvre : placez 1 rondelle d’oignon dans votre chaussette en allant dormir .

Contre le rhume et le nez bouché: respirer de l’oignon et placez en un, coupé en deux, près de votre lit la nuit .

En cas d’otite : Appliquez directement 1 tranche d’oignon sur votre oreille . Ou coupez une tranche d’oignon en dés, passez-le au micro ondes, enveloppez-le d’un linge et appliquez directement sur l’oreille.

En cas de toux: faites cuire au bain marie 1 oignon haché avec 4 cuillères à soupe de miel . Filtrez et buvez toutes les 2 à 3h un peu de ce sirop.

Contre le mal de gorge : appliquez directement une ou deux tranches d’oignon contre votre gorge . Vous pouvez également préparer une infusion à base d’oignon cru.
Mon conseil : choisissez les bio et rouges.

Où les trouver ?

Dans n’importe quelle grande surface , magasin bio, marché.

 

Sources
https://amelioretasante.com/les-bienfaits-de-loignon-sur-la-sante/
https://www.consoglobe.com/vertus-multiples-oignon-821-cg
https://www.consoglobe.com/vertus-multiples-oignon-821-cg
http://www.medisite.fr/le-rhume-7-remedes-naturels-pour-soigner-un-rhume.741271.196467.html?page=0%2C3
http://www.toutpratique.com/3-Sante/5681-Les-vertus-de-l-oignon-.php
Le bouche à oreilles et les conseils de mamie