Les huiles essentielles pendant la grossesse et l’allaitement

Contrairement aux idées reçues, les huiles essentielles ne sont pas (toutes) interdites pendant la grossesse et l’allaitement! Avec quelques précautions, elles peuvent être d’une grande aide pour lutter contre certains maux, mais également pour se préparer à l’accouchement!

20170818_161443

Huiles essentielles : Oui , mais utilisées avec précautions !

  1. Il ne faut JAMAIS appliquer une huile essentielle ( ou un complexe d’he) directement sur le ventre.
  2. TOUTES les huiles essentielles sont INTERDITES les 3 premiers mois de la grossesse.
  3. Ne jamais remplacer une huile essentielle par une autre « semblable ».
  4. Toujours se référer à la liste d’huiles essentielles autorisées avant d’en utiliser pendant la grossesse et l’allaitement.
  5. Les traitements aux HE doivent être courts ( 10 jours grand maximum)

Voici la liste des huiles essentielles autorisées pendant la grossesse et l’allaitement :

liste he grossesse

Utilisations

Voie cutanée ( sauf sur le ventre)

Lentisque pistachier : Idéal pour lutter contre les jambes lourdes et les varices. Masser avec une huile végétale les jambes de haut en bas en serrant fermement. Pour lutter contre la congestion des seins, les masser avec une huile végétale additionnée d’HE lentisque pistachier.

Laurier noble : en massage sur les tempes, les poignets pour se relaxer

Lavande aspic : En été, pour lutter contre les moustiques, à appliquer sur la peau diluée à un peu d’huile végétale.

Voie olfactive ( à diffuser, à respirer)

Lavande vraie, camomille, oranger, ylang ylang, bergamote: Pour leur effet calmant, apaisant.

Gingembre: Pour lutter contre les nausées et vomissements ( s’ils persistent après le 1er trimestre)

Voie sublinguale

Citron: En cas de maladie digestive, ORL pour désinfecter mais également pour stimuler le système immunitaire.

Estragon : Pour atténuer les contractions de faux travail, en cas de maux de ventre.

Voie vaginale et rectale

Tea tree: à faire préparer à la pharmacie : des ovules composés d’HE tea tree pour lutter contre les mycoses vaginales.

Mes sources

« Ma bible des huiles essentielles  » de Daniel Festy.

Site internet  » compagnie des sens  »

Site internet  » aroma-zone« 

Grossesse : les astuces qui soulagent

La grossesse est sans doute le moment dans la vie où on fait le plus attention à ce que l’on mange et ce que l’on fait. Il s’agit de la période de la vie où nos gestes, nos habitudes peuvent avoir des conséquences non plus seulement pour nous, mais pour bébé également.

Pendant la grossesse, la plupart des médicaments sont interdits. En effet, passant la barrière placentaire, ils peuvent avoir des effets néfastes sur le bébé ( malformations, maladies, voire fausse couche). Heureusement pour nous, la nature nous offre un panel de remèdes efficaces et sans danger!

Attention toutefois, ce n’est pas parce qu’une chose est naturelle qu’elle est sans danger pendant la grossesse! Certains produits sont même toxiques pour le bébé.

20171014_174410

Voici une petite liste de remèdes naturels pour soulager les maux les plus courants de la grossesse :

Les nausées:

Le gingembre : roi de l’anti émétique!

En poudre, en infusion, entier, dans un plat, à mâcher, le gingembre sous toutes ses formes est un anti-nauséeux naturel utilisé depuis des siècles pour soulager les nausées et vomissements.

Le citron : acide en bouche, mais pas pour l’estomac!

Le citron, très acide et rafraîchissant est, contrairement à son goût, plutôt doux pour l’estomac. Il a plusieurs actions bénéfiques pendant la grossesse, dont l’anti-nauséeux. En jus pur, dilué à de l’eau, à manger cru, il sera excellent pour vous donner un coup de peps et diminuer vos nausées!

Les fruits à coques : un grignotage sain et utile!

Amandes, noisettes, noix, macadamia, cajou, cacahuètes … Les fruits à coque sont excellents pour soulager les nausées. Un conseil : toujours avoir un petit sachet de noisettes ou d’amandes avec soi! En plus de faire du bien au corps de par leur composition ( très bons acides gras notamment), ils calment les nausées et petites fringales de la grossesse!

Les remontées acides:

Le citron : acide en goût mais doux pour l’estomac

Le citron, comme évoqué ci-dessus, a la particularité d’avoir un goût très acide, mais de ne pas avoir un ph acide. Késako?? Pour faire simple, malgré son goût acide, il n’augmente pas l’acidité de l’estomac, au contraire. Il est bon, en cas de remontées acides, de boire un jus de citron dilué à de l’eau. En plus de luter contre les brûlures d’estomac, il donnera un coup de peps et soulagera les nausées!

Le bicarbonate de soude : le véritable couteau suisse!

S’il y a bien un produit passe partout ,c’est celui-ci! Pour le ménage, l’entretien, le nettoyage, le brossage de dents , mais également pour aider à digérer ou encore luter contre les remontées acides, il est utile à tout! Il est néanmoins essentiel d’en choisir un ‘alimentaire » que ce soit pour le ménage ou pour le boire! Ainsi, il sera plus fin, et donc le mélange à l’eau sera plus facile!
1 petite cuillère à café dans un verre d’eau sera suffisant pour vous soulager!

ATTENTION : les produits laitiers sont de faux amis! Ils soulagent sur le moment, mais contrairement au citron, ils ont tendance à acidifier l’estomac et donc, à moyen terme, d’empirer les brûlures d’estomac!

Les jambes lourdes:

Quel calvaire ces jambes pendant la grossesse. Varices, douleurs, impatiences, tant de joyeusetés pénibles à vivre et difficile à soulager efficacement!

Les bas de contention : LA solution la plus efficace.

Je vous l’accorde, il ne s’agit pas d’un remède naturel, mais c’est sans doute le plus efficace. En compressant les vaisseaux, ils vont réduire les douleurs, éviter les gonflements, mais aussi et surtout, éviter un maximum l’apparition de varices qui sont, elles, indélébiles.
N’hésitez pas à en demander à votre gynécologue ou sage femme, les bas de contention ( ou chaussettes, ou collants, selon votre préférence) sont remboursés par la sécurité sociale.
Il en existe des plus chauds pour l’hiver et des collants sans pieds pour l’été! D’ailleurs, ils sont de plus en plus esthétiques! Terminé les bas de contention façon mémé de 90 ans!

La douche froide : la meilleure amie de vos jambes!

La pire ennemie de vos jambes pendant la grossesse est la chaleur! Elle fait gonfler les jambes et amène avec elle son lot de douleurs. Pour y remédier : un remède : le froid.
Le froid décongestionne, le froid a un effet vasoconstricteur qui va faire dégonfler les veines et de ce fait, les jambes!

Surélever les jambes pour assurer un bon retour veineux!

N’hésitez pas à dormir les jambes surélevées afin de faciliter le retour veineux et donc d’éviter le gonflement des jambes .
Un coussin sous les chevilles pour dormir ou ne serait-ce que quelques minutes par jour les jambes en l’air lutteront contre les douleurs et les gonflements !

Le massage : gratuit, simple et efficace!

Toujours du bas vers le haut pour faciliter la circulation sanguine. l’aide d’une huile ( olive, argan, amande douce, coco) ou de beurre ( karité, cacao…) , entourez de vos doigts votre cheville et remontez en maintenant fermement la jambe. Renouvelez le geste plusieurs fois par jour au besoin, mais surtout le soir!

Attention : ne pas utilisez de gel à base de menthol ou de vigne rouge. Ils sont tous deux déconseillés pendant la grossesse!

Les douleurs ligamentaires et musculaires

Pendant la grossesse, les douleurs multiples ne sont pas rares. Ligamentaires , musculaires, elles nous gâchent souvent quelques nuits !
Plus le nombre de grossesse est élevé, plus les douleurs sont généralement intenses! Mais des astuces permettent de les limiter et de vivre un peu plus sereinement la grossesse!

Le magnésium : l’allié principal contre les douleurs et les crampes

Les carences en magnésium sont une des causes principales des crampes pendant la grossesse. Elles surviennent souvent la nuit. Une cure de magnésium aide ainsi à soulager et à prévenir les crampes mais également les douleurs ligamentaires qui sont liées à la croissance de l’utérus pendant la grossesse.

Boire : une bonne hydratation est la meilleure des préventions!

Malgré les envies d’uriner bien plus fréquentes pendant la grossesse, il est primordial de bien s’hydrater. Pendant la grossesse, les besoins en eau de la femme augmentent. Alors qu’on parle d’un litre et demi d’eau hors grossesse, on peut facilement grimper à 2 litres pendant ces 9 mois.

Eau minérale, eau du robinet, peu importe l’eau. Evitez toutefois les sodas et autres boissons sucrées!

Levez le pieds! Point trop n’en faut peut devenir votre nouvelle devise!

Plus vous allez bouger, plus vous allez en faire et plus vous aurez mal. Néanmoins, l’exercice physique peut également être d’une grande utilité contre ces douleurs! Il faut alors trouver le juste milieu! Bouger un peu, mais pas trop pour ne pas en subir les conséquences une fois la journée terminée!

Conclusion :

On peut presque toujours faire sans médecine allopathique et médicaments en tout genre. Il suffit d’ouvrir les yeux et de prendre ce que dame nature a à nous offrir! La nature est riche et permet de nous soulager ou de nous soigner de presque tout!