Porter son bébé, oui, mais porter bien!

Aujourd’hui, j’aborde avec vous un thème quelque peu hors sujet, quoi que … Le portage! Oui, mais le portage physiologique ( adapté à la morphologie, à la physiologie de bébé).

Ces derniers mois, on l’a vu partout : porter son bébé est bénéfique et ne fabrique pas des enfants dépendants, loin de là… Le portage permet à bébé d’être rassuré, de se retrouver en position proche de celle qu’il prenait dans le ventre de maman. Il permet également au porteur d’avoir les mains libres ( et c’est trèèèèès appréciable quand on doit faire quelque chose!)

Comment porter? Quand? Avec quoi?

 

Les néophytes ont très souvent peur de l’écharpe, des noeuds à faire, peur de laisser bébé tomber, de mal faire etc… Rassurez-vous, il existe une multitude de tuto sur youtube et également de formidables monitrices de portage un peu partout en France qui dispensent des cours de portage! Je conseille fortement d’en prendre un ou deux avant d’acheter une écharpe pour avoir la possibilité d’en tester plusieurs. Ces cours sont accessibles même pendant la grossesse 😉

Quand commencer à porter?

Dès la naissance sans aucun problème MAIS dans une écharpe adaptée. J’y reviendrai !

Plus exactement, vous pouvez commencer à porter quand vous vous sentez prêt. Lorsque nous mettons au monde notre premier bébé, il nous est parfois difficile de manipuler sereinement bébé, le portage peut alors faire peur, cette peur est légitime !

Il est tout à fait possible de commencer le portage sur le tard, avec des enfants plus grands, 1 an voire 2 ou 3!

Avec quoi porter?

Il existe plusieurs moyens de portage physiologiques, mais tous ne sont pas adaptés aux mêmes âges. Petit tour d’horizon non exhaustif ( cet article s’adressant à tous, y compris aux débutants, il est inutile de tous les énumérer).

Le portage asymétrique ( sur un épaule) 

Le ring sling ( ou juste sling). Il permet de ne pas faire de noeud en s’attachant à l’aide de deux anneaux dans lesquels le tissus de l’écharpe passe. Il est facile à installer, rapide et convient bien pour les petits poids.

Le portage asymétrique est cependant parfois mal supporté à mesure que bébé grossit : le poids est réparti que sur une épaule, ce qui peut occasionner des douleurs.

Pour ma part, c’est mon préféré, mais j’ai réussi à l’utiliser correctement que vers 3-4 mois.

Il en existe de tous styles, de toutes matières, des spéciaux pour aller dans l’eau avec, des plus légers, des plus soutenants etc…

Pour les marques vous avez l’embarras du choix ( jpmbb, kokadi, LLA, etc…)

 

Les écharpes classiques

On distingue 2 grands types d’écharpes : les tissées et les extensibles. Pour exemple, les jpmbb sont des extensibles tandis que Kokadi et neobulle par exemple en font des tissées. Les extensibles sont plus élastiques, elles ont un effet rebond qui peut être désagréable pour certains porteurs. Les tissées ont un effet plus soutenant.

Pour ce type d’écharpe, il est indispensable d’effectuer un noeud, qui sera plus ou moins technique selon le type de nouage que l’on choisit d’effectuer.

Je ne vais pas rentrer dans les détails des noeuds, des techniques. Des tutos et des sites internet sont très bien faits et expliquent très bien les techniques et les recommandations . Vous trouverez des conseils ICI ou La .

Les écharpes permettent de porter sur le ventre, sur la hanche ou encore sur le dos ! Elles s’utilisent dès la naissance.

Les mei-tai

Il s’agit d’un moyen de portage qui se situe entre le porte bébé dit « préformé » et l’écharpe. L’assise de bébé est déjà faite dans le tissus mais les pans restent à nouer.

La quasi majorité des mei-tai ne s’utilise pas avant 6 mois ou lorsque  le bébé attrape de lui même ses pieds. En effet, ce type de porte-bébé impose un écartement des jambes qui peut être trop important et non naturel pour un bébé. Il est important d’attendre que le corps de bébé soit prêt pour lui infliger cet écartement.

Il y a plusieurs types de mei-tai, certaines sont entièrement réglables, d’autres ne le sont pas du tout. Les modèles sont à choisir en fonction de vos envies, de vos besoins, de vos moyens etc…

20180513_165750

Les préformés

Ou encore simplement « porte-bébé », ils sont souvent plus rigides qu’une écharpe, ont des bretelles généralement renforcée et se clipsent à la taille et en dessous de la nuque. ( ou sur le ventre et sur la poitrine si on porte au dos).

Tout comme les mei-tai, ils ne sont pas adaptés aux enfants de moins de 6 mois qui attrapent leurs pieds.

Ils sont pratiques puisqu’ils sont très vite installés. On clipse, on installe bébé, on règle et hop le tour est joué. C’est l’idéal lorsque l’on porte un petit enfant qui marche. Lorsqu’il veut marcher, on peut vite le détacher, et vite le réinstaller lorsqu’il ne veut plus marcher.

Plusieurs marques proposent des porte-bébés, comme jpmbb, ergobaby ou encore LLA ( ling ling d’amour).

 

Comment porter?

Quelques recommandations :

  • Il est préférable de ne pas porter bébé lorsqu’il est en pyjama ( ou alors veiller à ce que ce soit un pyjama trop long), pour ne pas que le tissus ne tire sur ses pieds.
  • Il faut TOUJOURS veiller à ce que les voies respiratoires de bébé soient libres.
  • Porter bébé lorsqu’il hurle, se débat, est en crise de déchargement ou pendant les coliques peut être difficile, bien que parfois très utile pour bébé.
  • Ce conseil peut sembler évident, et pourtant… : ne portez pas en voiture, à cheval, en vélo, en roller/skate ….
  • Si vous n’êtes pas sûr de vous, mettez vous au dessus du lit ou du canapé, au cas où.
  • N’hésitez pas à prendre un cours de portage ( parfois en maternité, sinon auprès d’une (ou d’un d’ailleurs) monitrice(eur) de portage.

 

ATTENTION

Ceci : S-babybjorn-321036_5

Ou cela :

images

 

N’est ABSOLUMENT PAS physiologique.

Pourquoi?

Parce que dans ce type de porte bébé, les enfants sont maintenus par leurs parties génitales. Le dos est droit et les jambes pendantes. Donc, à chaque pas que maman fait, bébé n’absorbe aucun choc ( les pas par exemple). Toutes les tensions que ça engendre se logent directement dans le dos. Or un bébé n’est pas fait pour rester le dos droit ( voir schéma de la colonne vertébrale)colonne

 

On dit donc qu’un porte bébé est physiologique lorsqu’il permet à bébé de se positionner comme il doit l’être : de façon confortable et naturelle.
La position dans le porte bébé, appelée aussi en grenouille, imite en quelques sortes la position de bébé dans le ventre de sa maman. Lors de ses premiers jours/semaines, cette position a tendance à le rassurer, lui rappelant sa vie intra-utérine.

 

MAIS

Certains parents se voient contraints d’utiliser ce genre de porte bébé . Lorsque le bébé est RGO ( a un reflux gastro-oesophagien), il préfère souvent être droit, et non courbé pour se soulager. Le portage « non physio » peut alors être la seule solution. Bien que vivement déconseillé, il arrive que ce genre de porte-bébé soit un passage obligé pour certains. ( Mais clairement, si on peut faire sans, il faut le faire! )

 

 

Vous aurez à présent un petit aperçu du portage physiologique. Pour plus de précision, sur les noeuds, les bienfaits, les positions , je vous invite à consulter les sites spécialisés, les groupes facebook ( qui constituent une grande aide lorsqu’on n’est pas sûr de son installation par exemple) ou encore les professionnels.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s